Accueil» Économie solidaire » L’économie solidaire en débat » Pour une économie de la réconciliation. Faire de l’ESS la norme de l’économie de demain.

Pour une économie de la réconciliation. Faire de l’ESS la norme de l’économie de demain.

De Jérôme Saddier, aux éditions Les Petits Matins, Collection Mondes en transitions


Résumé
La crise à grande échelle que nous vivons est révélatrice d’échecs et d’insuffisances, d’inégalités sociales et environnementales, voire de menaces stratégiques. Pour y faire face, l’économie sociale et solidaire (ESS) propose son pouvoir de transformation. Elle contribue à l’alternative nécessaire pour innover et entreprendre en faveur d’une économie qui fonctionne à l’énergie citoyenne, centrée sur des besoins d’intérêt collectif, engagée dans la résorption des inégalités et la transition écologique.
Plus encore, l’ESS est à l’avant-garde des mutations que doit engager le monde des entreprises, dans toutes ses composantes, pour pouvoir assumer un rôle plus politique, au service de la cité. Les structures de l’ESS, entreprises à finalité démocratique, à utilité sociale et environnementale, peuvent essaimer dans toute la société.
Il est temps que l’ESS joue pleinement son rôle en tant qu’économie de la réconciliation, clé d’une société plus apaisée : réconciliation entre des enjeux, des contraintes, des aspirations et des intérêts divers. Elle doit pour cela prendre conscience de sa capacité d’entraînement et de sa force. Ses acteurs trouveront dans cet ouvrage des raisons de faire des choses plus grandes qu’eux-mêmes.

Jérôme SADDIER est Président du groupe Crédit Coopératif, d’ESS France la chambre française de l’ESS et de l’Avise