Accueil» Actualités » Actualités du MES » L’université d’été du CAC du 5 au 7 juillet, les inscriptions sont ouvertes !

L’université d’été du CAC du 5 au 7 juillet, les inscriptions sont ouvertes !

6ème édition de l’Université d’Été du CAC du 5 au 7 Juillet 2022 à la MRES de Lille
Quel monde associatif (voulons-nous construire) demain ?

Après Marseille en 2019, le CAC sera à Lille du 5 au 7 juillet 2022 pour proposer trois jours d’échanges, de rencontres, de réflexion et de découvertes des associations militantes.

L’objectif :

Se rencontrer, favoriser l’interconnaissance entre des militant.es associatifs qui œuvrent dans différents domaines (social, solidarité internationale, écologie, culture, sport, éduc pop, accès aux droits, etc.) mais qui ont en commun d’être concerné.es de la même façon par l’évolution du monde associatif. Le but est de prendre du recul et de "régénérer" nos raisons d’agir collectivement.

Les lieux :

L’idée est de changer chaque année de ville afin d’aller à la rencontre des associations du territoire, de favoriser les liens et échanges. Selon les opportunités, propositions, dynamiques locales ou les besoins nous sommes allés de Rennes à Amiens, de Lyon à Marseille et cette année ce sera Lille dans les locaux de la MRES (Maison régionale de l’environnement et des solidarités) au 5 rue Jules de Vicq - 59000 Lille.

Pour celles et ceux qui ne sont pas de Lille, des chambres ont été réservées à l’Auberge de Jeunesse non loin. La projection en soirée se déroulera au cinéma associatif et citoyen l’Univers.

La forme :

Elle va du plus classique (conférences, tables-rondes, ateliers, etc.) au moins classique (conférence gesticulée, projection-débat, balade militante) proposée en lien avec les partenaires (locaux, nationaux, thématique).

La particularité du CAC :

En tant que collectif national, nous posons des questions globales qui concernent le secteur associatif sur tout ses champs mais nous cherchons à les illustrer par des exemples locaux.
A ce propos, participez avec nous à la construction d’une "bibliographie associative idéale" en ajoutant vos idées ICI

Le coût :

Nous essayons de limiter au maximum et le CAC prend à sa charge les achats, documents, pots, locations nécessaires et frais de quelques intervenant.es ; cependant les déjeuners et les nuitées (possible à l’auberge de Jeunesse) seront "collectivisés" pour réduire les coûts mais feront l’objet d’un tarif décliné en 3 choix : tarif réel (pour 1 journée de l’ordre de 22€ sans nuitée et de 52€ avec) ; tarif mini (pour les personnes ayant peu de ressources de l’ordre de 10€ une journée sans nuitée et de 35€ avec) et tarif solidaire (pour les personnes qui peuvent payer un surcoût permettant à celles qui n’ont pas les moyens de venir, de l’ordre de 30 à 60€ ou plus pour une journée sans nuitée).

Le programme en cours de finalisation :

Mardi 5 juillet à la MRES

  • 9h30 Matinée Accueil
  • 10h Lancement de l’université d’été avec première séance d’interconnaissance
  • 10h15 Plénière de présentation

Pourquoi le CAC
Pourquoi une Université d’Été du CAC
Pourquoi une Université d’Été du CAC à Lille (près de la frontière belge) ?
Pourquoi une UE du CAC à la MRES de Lille
Présentation du programme

  • 11h30 Plénière d’introduction et de contextualisation
    L’action associative en France et en Belgique : une même histoire et des variantes… qui dessinent des combats communs.

Intervenants pressentis : Jean-Louis Laville, Bruno Lasnier, Roland De Bodt, Mathieu Bietlot

  • 12h30 Repas pris en commun
  • 14h Ateliers : 4 obstacles à éviter pour renforcer l’action associative en France... et en Belgique.
    - La réduction continue des libertés associatives. Constats et solutions
    Animation atelier par les membres de L.A Coalition et de l’Observatoire des Libertés Associatives
    - La marchandisation des associations. Constats et solutions.
    Animation atelier par l’Observatoire Citoyen de la marchandisation de l’action associative
    - La progression du managérialisme. Constats et solutions
    Animation par J-Michel Bocquet (directeur MRJC Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne) Intervenants annoncés prochainement
    - L’instrumentalisation des associations. Constats et solutions
    Animation par Gilles Rouby (président du CAC). Intervenants annoncés prochainement
  • 16h Balade militante
    Avec l’APU Atelier Populaire d’Urbanisme de Lille-Fives
  • 18h30 Apéro-formation
    Un verre à la main, présentation de formations-leviers d’amélioration des pratiques associatives
    - Formation-action sur la gouvernance associative du MES
    - Formation « Emancip’asso » par les Chatons
    - Formation Animacoop sur l’animation collaborative et les outils
    etc
  • 20h30 Conférence-gesticulée de Marie-Laure Guislain « le néo-libéralisme va-t-il mourir ? (et comment faire pour que ça aille plus vite)
    Ou, en parallèle,
    atelier grande histoire-petite histoire animé par la SCOP l’étincelle

Mercredi 6 juillet à la MRES

  • 9h Accueil
  • 9h30 Ateliers participatifs : L’économie, le droit, l’Europe, la "dépressurisation temporelle"… explorer quelques pistes du scénario du renforcement.
    L’idée de ces ateliers est d’explorer des champs peu investi par les acteurs associatifs et pourtant déterminants pour renforcer leurs actions.
    - Un autre financement du monde associatif est-il possible ? Et si oui, l’exemple de la structure de subventionnement de l’éducation permanente en Belgique peut-elle être une source d’inspiration ?
    - Le droit comme leviers de nos actions et de nos luttes. Pourquoi et comment investir (encore davantage) le champs des actions juridiques.
    - Le cadre européen, notre cadre commun par delà les différences de part et d’autre de la frontière franco-belge.
    - Dépressuriser, prendre le temps de réfléchir, appuyer sur "pause", c’est politique !
  • 11h30 Dialogue franco-belge (suite) interventions "prises de recul".
    Carte blanche à Luc Carton et Joëlle Zask, deux philosophes pour nous autoriser une prise de distance, permettre de réfléchir autrement à nos problématiques et reconsidérer nos questionnements.
    Luc Carton pourra revenir sur une question qui nous taraude : les associations sont-elles condamnées à être des pansements (qui parfois ne collent même pas !) sur les plaies et blessures engendrées par le néo-libéralisme ?
    Joëlle Zask expliquera en quoi la démocratie est peut-être d’abord une méthode : celle de l’expérience. Un propos qu’elle développe notamment dans son dernière livre "écologie et démocratie"
  • 12h45 Repas
  • 14h15 "Ateliers - plénière" : que faisons-nous vraiment et comment pouvons-nous (mieux) l’expliquer et en rendre compte ?
    Le premier temps de l’après-midi se structurera autour d’ateliers où nous partirons de la présentation d’actions de terrain pour situer la force créative des associations dans la définition d’alternatives au système dominant :
    - comptabilité CARE
    - territoires zéro chômeurs
    - systèmes d’observations de la vie associative locale
    - sécurité sociale de l’alimentation
    - créations de foncière et de communs
    - développement d’outils numériques libres de mises en lien des acteurs (Transiscope et archipelago)

Sur cette base, le deuxième temps sera constitué par des échanges entre acteurs associatifs, universitaires et reponsables publiques sur la manière de rendre compte de ce qui compte vraiment

Entre ces deux temps, un "intermède réflexif" sera proposé avec la Maison Commune de la Décroissance à partir de leur dernier ouvrage __La décroissance et ses déclinaisons__ aux éditions Utopia

  • 18h Apéro dinatoire et présentation de nos documentations
    Un verre à la main, présentation de nos ressources documentaires avec buffet.
  • 21h Projection débat
    Film du Collectif 21 « 2121, hypothèses, associations »
    Voir ici la bande annonce
    Débat avec Geoffroy Carly et Gilles Rouby

Jeudi 7 juillet à l’Auberge de Jeunesse Stéphane Hessel

  • 9h Accueil
  • 9h30 Plénière de mise en commun : de quelques premiers enseignements tirés à chaud de nos échanges
  • 10h30 Table ronde : "Qu’est-ce que la recherche peut apporter aux associations (et vice et versa) ?""
    Organisée avec l’association Science Citoyenne et Univ’asso (dispositif du Mouvement Associatif Haut-de-France) avec l’intervention notamment de la boutique de sciences de Lille.
  • 12h Tentative de transformation de plénière de clôture en plénière d’ouverture
    « Le plus long des chemins commence par un premier pas »
    Par où commence-t-on ? Quelle est notre tâche la plus urgente ? D’ici la prochaine UE (été 2023) que voudrais-je voir changer ?
  • 13h Repas commun à l’Auberge

INSCRIPTION :

Formulaire inscription Lille 2022